janvier 2014 Archive

Les jeunes ne font pas lit à part avec leur cellulaire ! - Jeudi, janvier 30th, 2014

«KOI de 9 CHEZ LES JEUNES?» - Par VIRUS1334.com
Blogue sur le marketing jeunesse : marketingjeunesse.com

Les jeunes ne font pas lit à part avec leur cellulaire !

À titre de spécialistes en marketing jeunesse, il nous étaient très difficile de ne pas s’attarder et commenter la plus récentes études de Jeunes Canadiens dans un monde branché qui vient tout juste de sortir.

Pour situer nos lecteurs, lancée en 2000, Jeunes Canadiens dans un monde branché est l’enquête la plus exhaustive jamais menée dans ce domaine au Canada. Ce projet de recherche a comme objectif d’observer et de mieux comprendre les comportements, les attitudes et les opinions des enfants et adolescents en ce qui concerne leur utilisation d’Internet.

Les données confirment plusieurs présomptions, mais devraient aussi faire réfléchir certains lecteurs sur leurs stratégies marketing auprès des jeunes. 62% des jeunes ne publient aucun contenu de leur cru. Est-ce que votre concours de création vidéo sera gagnant ?

L’enquête de HabiloMédias, Les grandes lignes

«Ce rapport est basé sur les données d’une enquête au niveau national menée par HabiloMédias en 2013 auprès des jeunes Canadiens. Cette enquête, effectuée en salle de classe, a sondé 5 436 élèves de la 4e à la 11e année dans chaque province et territoire et a examiné le rôle que jouent les technologies en réseau dans la vie des jeunes. La vie en ligne (le premier d’une série de rapports basés sur l’enquête) se penche sur ce que les jeunes font en ligne, les sites qu’ils visitent, leurs opinions et attitudes face à la sécurité en ligne, les règles à la maison sur l’utilisation d’Internet et l’Idée de se déconnecter des technologies numériques.»

Garçons - comment ils se connectent
58% possèdent leur téléphone cellulaire
49% utilisent l’ordinateur familial
27% possèdent leur propre ordinateur de bureau
66% ordinateur portable
6% bibliothèque/centre communautaire
47% lecteur MP3/ ipod touch
43% cellulaire
60% Console de jeu

Filles - comment elles se connectent
60% possèdent leur téléphone cellulaire
51% utilisent l’ordinateur familial
18% possèdent leur propre ordinateur de bureau
71% ordinateur portable
6% bibliothèque/centre communautaire
48% lecteur MP3/ ipod touch
47% cellulaire
27% Console de jeu

Quelle conclusion peut-on en tirer?
Attention, les jeunes filles jouent aussi aux jeux vidéo, mais les garçons sont plus susceptibles de brancher leur console sur Internet.

Quel type d’information nos jeunes vont-ils chercher sur Internet ?

Garçons
49% information/actualité
63% sport
32% arts et spectacles/potins
9% information sur la santé mentale
11% sexualité
16% information sur la santé
9% conseils sur les relations interpersonnelles

Filles
49% information/actualité
31% sport
53% arts et spectacles/potins
14% information sur la santé mentale
6% sexualité
20% information sur la santé
18% conseils sur les relations interpersonnelles

Deux choses intéressantes sautent aux yeux, les jeunes sont très intéressés par l’actualité, l’information et le sport.
De plus, il semble évident que l’Internet devient une source de référence qui remplace les cours de formations personnelles et sociales que nous avons connu.

Que font nos jeunes en ligne ?

Garçons
36% mettent de l’information sur les réseaux sociaux
49% lisent ou mettent de l’information sur d’autres sites sociaux
31% jouent des tours ou font des blagues
16% twittent
16% suivent les activités de parents et d’amis sur twitter
14% suivent les activités des célébrités sur twitter
71% jouent à des jeux en ligne

Filles
45% mettent de l’information sur les réseaux sociaux
55% lisent ou mettent de l’information sur d’autres sites sociaux
9% jouent des tours ou font des blagues
25% twittent
26% suivent les activités de parents et d’amis sur twitter
26% suivent les activités des célébrités sur twitter
47% jouent à des jeux en ligne

Les sites favoris des jeunes
youtube.com
Facebook.com
google.com
twitter.com
tumblr.com
instagram.com
minecraft.net
miniclip.com
hotmail.com
wikipedia.org

Conclusion

Le contenu de cette étude n’apprend rien de très nouveau à ceux qui suivent les tendances des jeunes sur leurs habitudes de navigation et l’utilisation des téléphones portables. Toutefois, elle confirme sur plusieurs points les études européennes et américaines.
Les résultats démontrent toutefois que les jeunes n’utilisent pas uniquement Internet pour se partager des vidéos cocasses ou des images ridicules, il demeure l’un des endroits de prédilection pour s’informer sur l’actualité, la santé mentale et la sexualité.

Le débat qui demeurera, est-ce que ces sources sont crédibles ? Est-ce qu’une information sur wikipédia peut-être considéré de qualité ? Certains puristes en douteront. Toutefois, la curiosité de ces jeunes n’est pas à négliger et les sites de sensibilisation, d’informations reconnus et nos grands réseaux d’information devraient peut-être se pencher sur les efforts qu’ils déploient pour devenir une référence pour ces jeunes intéressés et devenir LA référence.

Traditionnellement, il y avait un transfert de connaissances à travers la cellule familiale et dans les institutions d’enseignement. Aujourd’hui, les programmes scolaires ont changés, les parents peinent à suivre le rythme effréné des nouvelles pratiques et comportements de leurs enfants, l’Internet lui regorge de contenu mis à jour quotidiennement qui s’occupera de l’éducation des jeunes, pour le meilleur et pour le pire…vous devriez peut-être inculquer davantage des réflexes de discernements et questionnements à votre progéniture sur ce contenu auquel ils auront accès peu importe le filtre parental que vous installerez sur l’ordinateur familial.

Pour consulter le sommaire ou le rapport complet de cette étude, je vous invite à consulter les liens suivants :
http://habilomedias.ca/recherche-et-politique

Jeune Canadiens dans un monde branché - Phase III: La vie en ligne

VIRUS1334 - Bonne année MMXIV! - Jeudi, janvier 9th, 2014

«KOI de 9 CHEZ LES JEUNES?» - Par VIRUS1334.com
Blogue sur le marketing jeunesse : marketingjeunesse.com

Bonne année MMXIV!

Le concept des résolutions est-il épuisé? Saviez-vous que si vous étiez nés en France entre1791 et 1797, vous auriez eu quelques années de répit de résolutions car le jour de l’An a été aboli!

Pour moi comme entrepreneur et professionnel, la période des fêtes a toujours été un moment stratégique de prendre une à deux journées personnelles pour revoir des stratégies d’affaires, évaluer de nouveaux projets et un moment pour faire un bilan des bons et des moins bons coups de l’agence au cours de la dernière année. Je ne prends pas des centaines de résolutions, j’en prends quelques unes que je m’engage à réaliser.

Avez-vous pris quelques minutes durant les fêtes, lors de votre planification annuelle ou au retour des fêtes pour vous questionner sur vos pratiques pour rejoindre la nouvelle génération de consommateurs et vous réserver un budget pour expérimenter quelque chose de «vraiment différent» cette année ?

L’origine des résolutions

Les résolutions ne seraient-elles pas en conflit avec la «charte» car elles ont des origines religieuses ? J’espère que nos gouvernements ne s’empêcheront pas d’en prendre peu importe leurs allégeances politiques.

Il semble que ce soit à Babylone, vers l’an 2000 avant Jésus-Christ, que la tradition des résolutions est née. Mais étonnamment pas un premier janvier! Les anciens Babyloniens ont fait des promesses à leurs dieux au début de chaque année qu’ils remettraient les objets empruntés et paieraient leurs dettes.

Il faudra attendre en 46 av. J.-C. pour que l’empereur Jules César statue sur un calendrier… Le premier janvier était dédié à Janus, dieu des portes et des commencements. Les Romains faisaient des promesses au dieu Janus s’échangeaient alors des pièces et des médailles, histoire de demander pardon pour leurs mauvaises actions.

Les premiers chrétiens profitaient aussi de cette journée pour réfléchir aux erreurs de l’année précédente et prendre les moyens nécessaires pour s’améliorer. Les islamistes, eux, devaient accueillir la nouvelle année en prenant la ferme résolution de rejeter tout ce qui est interdit par Allah.

Cette histoire et ses fondements importants devraient être communiqués davantage aux jeunes américains. En effet, vous le savez, j’ai le plus grand des respects pour notre belle jeunesse, mais je dois admettre que leur intérêt pour leur histoire mériterait d’occuper une place plus prépondérante dans leur vie et leurs études. Twitter a récemment publié les échanges de jeunes américains qui croyaient que les États-Unis ont été formés il y a 2014 ans, et que le jour de l’An est l’anniversaire de l’Amérique. Si le Nouvel An est l’anniversaire de l’Amérique, est-ce une autre année dans les différents pays? Bien sûr, certains échanges sont des moqueries, mais certains commentaires semblent malheureusement bien authentiques.

Croyez-vous que votre jeune a pris des résolutions pour 2014 ?

Pendant que vous portez davantage d’attention à l’Infopub AbRoller entre deux publicités de Nicorette, de «J’arrête j’y gagne» et des pubs de Nautilus avec la conviction de prendre les meilleures résolutions dont seulement 6% d’entre-vous réussiront à concrétiser au Canada…votre enfant lui tiendra vraiment sa résolution!

Cette année, sa résolution sera… de ne pas prendre de résolution ! Celle-là, il pourra facilement la tenir !

Chez les jeunes en 2014, deux résolutions arrivent en tête : ne pas prendre de résolutions et travailler mieux.

Vient ensuite le sport et la volonté de «maigrir».

Pour nos amis qui chapeautent des programmes de sensibilisation, il est intéressant de noter que si la prise conscience intervient majoritairement aux alentours du 31 décembre, les résolutions seraient aussi très présentes en juillet chez les jeunes. À la fin de l’année scolaire, ils prennent aussi des résolutions en vue de la rentrée du mois de septembre.

Voici 14 résolutions que vous pourriez prendre pour rejoindre les jeunes en 2014…

1. Offrez un produit ou une information honnête;
2. Éliminez au maximum les complexités dans vos campagnes;
3. Votre marque ou vos campagnes doivent inspirer les jeunes;
4. Soyez pertinents et constants;
5. Offrez un ROL “Return On Loyalty” (retour sur la fidélité) ;
6. Osez laisser le contrôle de votre marque et de vos stratégies aux jeunes…
7. Laissez les aller, car ce sont eux qui diffuseront votre message;
8. Laissez les critiquer et ajouter à votre marque;
9. Faites vivre vos campagnes à l’extérieur des murs de l’école ou de vos canaux traditionnels;
10. Concevez vos publicités et programmes à l’image des grandes marques, même si vous êtes dans le domaine de la sensibilisation;
11. Une bonne idée créative ne coûte pas nécessairement cher, osez ! ;
12. Testez vos campagnes sur des jeunes ! ;
13. Essayez un nouveau réseau social qui rejoindra peut-être mieux votre cible ;
14. Faites une campagne extraordinaire. «Les jeunes s’attendent à l’extraordinaire. Si vous faites une campagne extraordinaire, vous faites ce qui est attendu…» - Virus1334

Je vous souhaite vraiment une excellente année 2014! Que vous soyez ou non client de l’agence, nous vous souhaitons de faire cette année des campagnes qui auront un impact significatif sur les jeunes. Ils sont intelligents, ils aiment la publicité, comprennent vos messages et espèrent simplement que vous les rejoignez de façon originale, audacieuse, à travers les bons véhicules et ils se chargeront de propager votre message.

En 2014, quand je googlerai (si c’est un mot!)… «youth 2014», votre campagne apparaîtra-t’elle devant «The Presbyterian Church in Canada» ?

Bonne année MMXIV!