août 2013 Archive

Journée internationale de la jeunesse - Mercredi, août 14th, 2013

«KOI de 9 CHEZ LES JEUNES?» - Par VIRUS1334.com
Blogue sur le marketing jeunesse : marketingjeunesse.com

Journée internationale de la jeunesse

Nous sommes le 12 août, il est 20 heures, j’espère toujours qu’une initiative majeure ou audacieuse au Québec soulignera la Journée internationale de la jeunesse, une fête célébrée dans le monde entier le 12 août de chaque année. Ma vigie des réseaux sociaux et ma revue de presse ont présentés des résultats plutôt décevants…

Bon d’accord, les journées mondiales se multiplient et leurs assises sont parfois discutables : Journée mondiale de la serviette, des gauchers, de la procrastination et j’en passe. Mais une fête pour la jeunesse ?

Une province comme le Québec avec un secrétariat à la jeunesse piloté par notre première Ministre et son jeune dauphin prometteur, devrait motiver les instances jeunesses du Québec à célébrer leur apport à la société. Mais notre parti provincial n’a pas à rougir devant les timides communiqués de presse du côté fédéral du Ministre du Développement international et de la Gendarmerie Royale du Canada.

J’ai eu le privilège tout l’été de côtoyer au quotidien des jeunes extraordinaires à travers nos groupes de discussions et nos activations événementielles et Virus1334 a participé au Youthday à Toronto, un événement rassembleur pour la jeunesse. Mais où sont les salons jeunesse bien ficelés, les événements porteurs et rassembleurs pour les jeunes au Québec ?

Si ce n’était du dévouement de certains arrondissements et quartiers, de certaines maisons de jeunes, de centres jeunesse ou organismes locaux, les jeunes seraient exclus des manifestations populaires.

Peut-être que le Heavy Mtl au Parc Jean-Drapeau, ce weekend, était cette manifestation visant à reconnaître cette génération dotée de cette énergie qui permet de croire en un idéal et de tout faire pour l’atteindre…

L’actualité estivale regorgeait de nouvelles sombres portant sur l’intimidation sur ask.fm, des accidents de voitures, des viols et de certains comportements qui peignent un portrait très négatif de cette génération. Mais on oublie trop souvent deux caractéristiques essentielles de la jeunesse : son idéalisme et son volontarisme.

Les jeunes sont de plus en plus conscients des enjeux que représente la lutte contre la pauvreté, la préservation de l’environnement et l’augmentation de la population mondiale. Et ils veulent agir.

Dans tous les domaines, ce sont le plus souvent des jeunes qui stimulent l’innovation et le progrès. Ils prennent des initiatives et tentent des choses que des personnes plus âgées ne pourraient pas faire – notamment parce que ces dernières doivent éviter de prendre des risques afin de protéger leur famille.

Voilà une bonne occasion de les célébrer !

La Journée internationale de la jeunesse

Le 17 décembre 1999, dans sa résolution A/RES/54/120 , l’Assemblée générale a approuvé la recommandation de la Conférence mondiale des ministres de la jeunesse (Lisbonne, 8-12 août 1998) visant à faire du 12 août la Journée internationale de la jeunesse.

L’objectif de cette journée est de promouvoir ou mieux de développer, entre autres, la conscience des jeunes en ce qui concerne le Programme d’action mondial pour la jeunesse à l’horizon 2000 et au-delà.

Ce programme s’étale sur dix domaines prioritaires :
• L’éducation
• L’emploi
• La famine et la pauvreté
• La santé
• L’environnement
• L’usage abusif des drogues et autres stupéfiants
• La délinquance juvénile
• Les loisirs sains
• Les filles et jeunes femmes

Le thème de la Journée 2013 :
« Migrations des jeunes : Faire avancer le développement »

«La Journée internationale de la jeunesse 2013 a pour thème « Migrations des jeunes : Faire avancer le développement ».

Les jeunes représentent une part importante des migrations internationales. En 2010, on estimait à environ 27 millions le nombre de jeunes migrants internationaux. Les migrants peuvent souvent profiter de meilleures opportunités et contribuent au développement des communautés et de la société au sens large, mais ils s’exposent aussi à des risques et peuvent se retrouver dans des situations inacceptables, victimes de la discrimination ou exploités.

La Journée internationale de la jeunesse 2013 permettra de sensibiliser le public aux opportunités et aux risques associés à la migration des jeunes, de partager des connaissances et des informations issues de la recherche et d’analyses récentes sur ce sujet et de faire participer les jeunes à des discussions sur leurs expériences en matière de migration.»

De son côté, le gouvernement du Québec souligne la Journée internationale de la jeunesse en invitant les jeunes à contribuer au site interactif www.destination2030.gouv.qc.ca. L’outil est très intéressant et porteur, mais la participation, le nombre de visites, de visionnements du clip et les interactions sont plutôt décevants. Les jeunes du Québec qui souhaite un réel changement devraient profiter de cette tribune pour s’exprimer. L’outil aurait avantage à être plus visible dans les écoles et auprès des jeunes. Je salue tout de même l’initiative.

La jeunesse à travers le monde

La génération actuelle d’enfants et de jeunes est la plus nombreuse de l’histoire, car près de la moitié des 7,1 milliards d’habitants de la planète ont moins de 25 ans. Parmi eux, plus de 90 % vivent dans des pays en développement, où une multitude se bute à des défis invraisemblables.

Le Yémen, le Bénin, le Burkina Faso, La Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali, le Sénégal et le Togo ont tous des populations composées de plus de 40% de jeunes.

Pendant ce temps, chez nous d’ici 2030, la proportion des personnes âgées de 65 ans et plus passera de 15 à 25 % au Québec…raison de plus pour donner de l’attention aux prochaines générations.

En attendant des manifestations jeunesses plus structurées au Québec et au Canada, j’irai célébrer la jeunesse en dansant le doundounba dans une Guinée bondée de jeunes.

Il est passé 22h, La journée mondiale de la jeunesse n’est toujours pas la bonne nouvelle TVA !

PS Journée mondiale du blog, le 31 août

Sources: Site de l’ONU et Parti Québécois du Québec