octobre 2011 Archive

N’ayez pas peur de profiter de l’Halloween ! - Vendredi, octobre 28th, 2011

«KOI de 9 CHEZ LES JEUNES?» - Par VIRUS1334.com
Blogue sur le marketing jeunesse : marketingjeunesse.com

N’ayez pas peur de profiter de l’Halloween !

À chaque année, les industries du costume, des bonbons et de la décoration prennent pleinement avantage de l’Halloween. Avec raison car cette fête est devenue au fil des ans la deuxième plus importante période commerciale après Noël.

De plus en plus, nous voyons des entreprises qui n’y participent pas normalement se lancer dans les citrouilles, les vampires et les zombies. Eux aussi ont raison. Effectivement, on note une forte croissance de l’implication de la population et ce, peu importe l’origine.

Aux États-Unis, un récent sondage de BIGresearch, nous indique que 83% des 18 à 34 ans participeront aux activités de l’Halloween cette année. Ils y participeront massivement, malgré la condition de l’économie américaine. L’Halloween, comme tous les divertissements, s’offre comme un baume pour les jeunes qui y voient justement une occasion en or de se sortir la tête de la morosité économique et politique. Chez nous, la participation est habituellement encore plus grande que chez nos voisins du sud. Selon Statistiques Canada, les dépenses reliées à l’Halloween étaient déjà de 1,15 milliards en 2006 et ne cessent d’augmenter. En 2009, 331 millions ont été dépensés en bonbons seulement! Le Village de Valeurs a commandé une étude cette année qui confirme que les canadiens qui participent à l’Halloween se sont donnés un budget de 330$ par ménage pour la grande soirée. Les dépenses des Américains pour marquer l’Halloween feront, quant à eux, un bond de 19 %, pour atteindre 6,9 milliards de dollars, prédit la National Retail Federation (NRF). À la vue de ces statistiques, il est facile de comprendre pourquoi les entreprises non-traditionnelles veulent leur part du gâteau ou de la citrouille.

Selon le journal Les Affaires, «Cette année, l’enthousiasme pour les sorcières n’est pas le seul responsable de ces statistiques qui ont de quoi réjouir les détaillants. Le prix des citrouilles a doublé dans le nord-est du pays à cause des mauvaises récoltes (en raison de l’ouragan Irene, des champignons, du froid), et celui du sucre bat des records (inondations, maladie touchant la betterave à sucre)».

Une fête qui pourrait vous permettre d’élargir votre impact sur la toile…

Jusqu’à la dernière minute, il est encore profitable d’ajouter une touche d’Halloween dans votre plan marketing. Si pour vous il est déjà trop tard, prenez des notes et assurez vous de les appliquer l’année prochaine!

Plusieurs tactiques s’offrent à vous pour vous engager, avec votre cible, dans la grande fête d’octobre et les réseaux sociaux sont une plateforme exceptionnelle pour diffuser vos initiatives.

Décorez votre place d’affaires. Que ce soit un immeuble à bureau ou un commerce avec pignon sur rue, assurez vous d’obtenir l’implication de votre équipe et mettez-en plein la vue. Ensuite, diffusez, diffusez, diffusez!

Effectuez une mise à jour de votre site web et de vos pages sociales. Sans pour autant faire disparaître votre identité, n’hésitez pas à ajouter une touche de peur à vos sites web. Les adolescents et les jeunes adultes s’impliquent dans cette fête et une organisation qui les comprend s’y impliquera aussi.

Offrez des rabais effrayants. Même si votre offre n’est en rien reliée à l’Halloween, faites des rabais valables tout le mois d’octobre ou le jour de même. Vous devez montrer à votre cible que l’Halloween est aussi importante pour vous que pour eux et que vous savez comment vous amuser un peu!

Racontez une histoire. N’hésitez pas à mettre votre créativité à l’œuvre en écrivant et en racontant une histoire lugubre en faisant croire qu’elle serait à l’origine de votre entreprise ou qu’elle fait partie de votre passé. Assurez-vous quand même que votre clientèle sache que cette histoire est invraisemblable pour ne pas leur faire peur pour vrai…

Présentez vos employés. À l’aide d’un concours de costumes, vous aurez du matériel à diffuser. Se faisant, vous pourrez donner un visage plus humain à votre organisation et vous pourrez encore une fois démontrer à votre clientèle que vous n’êtes pas seulement là pour leur soutirer des dollars.

Donnez des conseils de sécurité. Soyez une ressource en diffusant des guides pratiques et des astuces pour que tous puissent profiter d’une soirée sécuritaire.

Finalement, vous ne serez pas perçu «quétaine» en maximisant vos efforts de communications autour des fêtes commerciales si vos actions sont originales, léchées et un clin d’œil original à votre secteur d’activité. L’Halloween, par exemple fait baisser les inhibitions, profitez-en pour toucher une cible qui ne s’affiche pas normalement sur les réseaux sociaux et prolongez la fête en offrant à votre clientèle cible des outils pour qu’elle puisse à son tour vous raconter ses histoires de peur, vous présenter ses décorations et bien sûr ses plus belles photos de déguisements. N’oubliez pas qu’une conversation doit se faire dans les deux sens et ça, les jeunes le savent très bien!

Une collaboration de :
Daniel Massé Directeur général et Chef de la contamination média Virus1334