juin 2011 Archive

Avant le 1er juillet…«Think out of the box !»* - Jeudi, juin 23rd, 2011

«KOI de 9 CHEZ LES JEUNES?» - Par VIRUS1334.com
Blogue sur le marketing jeunesse : marketingjeunesse.com

Avant le 1er juillet…«Think out of the box !»*

La semaine prochaine, comme c’est la tradition, des milliers de québécois vont déménager. Pourtant, un sondage Léger Marketing indique que 87 % de ceux qui changeront de logement pensent ne pas être prêts à faire face aux nombreux obstacles du déménagement. Ce sondage va plus loin en révélant que 78 % des jeunes âgés entre 18 et 24 ans ne connaissent pas tous les aspects légaux entourant l’achat d’une maison ou d’un condo. Devant ce grand changement qu’est le déménagement et les multiples sollicitations dont ils font l’objet, les jeunes représentent des cibles privilégiées pour nombre de marques et de services.

Déménager n’est pas si simple, surtout quand il s’agit de quitter le nid familial pour goûter à la liberté de s’installer dans ses propres murs. De nombreuses marques ont ainsi compris qu’en aidant ces jeunes consommateurs à faciliter leur transition, elles pourraient en tirer des bénéfices ultérieurs. Il s’agit par exemple de banques, de détaillants de meubles, de magasins d’équipements ou encore de fournisseurs d’accès à Internet… Elles concoctent ainsi des brochures ou guides explicatifs, reprenant chaque étape importante à planifier dans un déménagement tout en ajoutant un coupon rabais ou une offre de bienvenue.

Voici quelques exemples qui sauront susciter l’intérêt des nouveaux locataires qui sont faciles à rejoindre en ce moment :

• Bien préparer son budget avant de se lancer.
Quels seront les revenus annuels (total des prêts, bourses, revenus d’emploi et aides…)?
Quel est le loyer maximal à ne pas dépasser (souvent 25% à 30% du budget afin de conserver une marge de manœuvre)?. Cette proportion est de plus en plus difficile à respecter du fait de l’augmentation des loyers, mais la solution de la colocation permet souvent de limiter les frais.

• Choisir les bons colocataires.
Il est important de ne pas idéaliser la vie en communauté. Il est donc nécessaire de bien connaître les habitudes et les valeurs de vos futurs colocataires. Rien de tel qu’une bonne discussion afin de mieux les connaître et vérifier que les modes de vie de chacun sont compatibles.

• Ne pas sous-estimer les frais divers.
La plupart du temps, les jeunes qui vont en appartement pour la première fois sous-estiment les frais annexes (électricité, chauffage, téléphone, Internet…). En effet, c’est à l’occasion du premier logement qu’on se rend compte de l’existence de ces frais additionnels. Il faut donc se renseigner en amont en questionnant les anciens locataires et en prenant en compte ces dépenses dans le budget mensuel.

Il existe une multitude de conseils et de bons plans à élaborer pour soutenir le processus d’accession à la location ou à la propriété pour les jeunes. Des forums et des blogues se spécialisent ainsi : immo, déco, alimentation (notamment des conseils pour adopter de saines habitudes de vie), voyages… rien n’est laissé au hasard. La notoriété d’une marque mise au service des jeunes qui s’installent est donc un pari payant qui génère de l’intérêt et de la fidélité.

Une marque comme IKEA l’a bien compris. Elle fête cette année ses 25 ans de présence au Québec et a bien identifié les besoins des jeunes, notamment ceux qui accèdent à un premier logement. Ainsi, le 1er juillet est très important et « préparé un an à l’avance ». Dans un article du site Argent (www.argent.canoe.ca), Johanne Labrèque, professeure de marketing à HEC Montréal explique : «IKEA a importé au Canada une toute nouvelle manière de vendre. Il ne propose pas seulement des meubles ou des objets de décoration mais bien une atmosphère, un mode de vie. Il crée des tendances. Les meubles affichent un style complètement épuré, très européen, qui a très vite plu auprès des jeunes». C’est ainsi qu’IKEA rejoint les préoccupations des jeunes mais leur propose aussi des produits en adéquation avec les conseils évoqués plus haut : «les meubles sont conçus pour optimiser l’espace, ce qui est idéal pour les Québécois, qui vivent beaucoup en condo».

Au final, les jeunes qui déménagent représentent une communauté très intéressante car éprise de liberté, prête à découvrir une nouvelle réalité et surtout emplie de besoins à combler. Des actions de soutien et d’accompagnement auprès de ces « déménageurs du 1er juillet » sont sans aucun doute profitables en vue d’intéresser et de fidéliser un grand nombre d’adeptes. Nous sommes toujours surpris que les entreprises ne profitent pas davantage de cette période où les achats impulsifs se multiplient.

Bon courage à tous ceux qui déménagent la semaine prochaine !

* «Thinking outside the box» signifie, en anglais, penser différemment, de façon non conventionnelle ou selon une perspective nouvelle.

Article rédigé avec la collaboration de:
Loïc Brignou, Chercheur en chef de VIRUS1334

VIRUS1334 - UN VENT DE FRAÎCHEUR CET ÉTÉ - Mercredi, juin 1st, 2011

«KOI de 9 CHEZ LES JEUNES?» - Par VIRUS1334.com
Blogue sur le marketing jeunesse : marketingjeunesse.com

Ajoutez un vent de fraicheur dans vos campagnes cet été

Les campagnes promotionnelles et publicitaires estivales doivent-elles éclabousser en ligne ? Les jeunes ne sont-ils pas davantage mobiles durant la saison estivale ? Comment pouvez-vous capter l’attention de ces jeunes et parvenir à créer une réaction émotionnelle afin qu’ils le partagent avec leur entourage ? Demeurez fidèle à votre image de marque, respectez votre clientèle cible et ajoutez une saveur estival si vous y voyez une valeur ajoutée.

Chaque printemps, les jeunes commencent à réfléchir aux types d’activités qu’ils favoriseront pendant leurs vacances d’été. Ils ont étudié toute l’année scolaire à un rythme effréné et ils rêvent qu’à relaxer et faire la grâce matinée. Cette période estivale donne parfois des maux de tête aux spécialistes du marketing qui désirent s’éclater et épicer leurs stratégies pour engager et motiver les jeunes et leurs familles à participer activement aux activités de leurs sociétés ou de leurs clients.

Pour nos lecteurs du Québec, cette semaine Météomédia et Environnement Canada ont accepté de se mouiller un peu avec leurs prévisions météorologiques pour l’été 2011. Pour les habitants du sud du Québec, on pourrait s’attendre à des températures au dessus de la normale et un peu plus de précipitations, mais somme toute, un bel été. Ainsi, vous rejoindrez les jeunes sur le web à la maison les jours de canicule et de pluie et vous aurez l’occasion de les rejoindre dans vos activités terrain ou en publicité extérieure lorsqu’ils voudront profiter de leurs activités préférées. Bref, un plan marketing équilibré.

Comment enjolivez-vous vos stratégies pour cette belle saison? L’intégration des réseaux sociaux à vos activités terrain, promotions aux points de ventes et concours en ligne va définitivement enrichir vos tactiques et participer à capter quotidiennement et immédiatement l’intérêt des jeunes, leurs pairs et leurs familles.

L’intense histoire d’amour entre les réseaux sociaux et les 18-34 ans se révèle par la fréquence quotidienne qui s’évalue à 56% selon l’étude le rapport NETendances du Cefrio. Leur taux d’engagement est de 99% et 48% de ses jeunes consultent les blogues. Si vous désirez leur présenter un beau scénario, les inviter à s’engager, soyez clairs et direct dans vos messages car ils sont informés et critiques face aux informations véhiculées. De plus, 44% des 18-24 ans partageront leurs trouvailles avec leurs proches via les réseaux sociaux, même en période de canicule.

Les ados et les jeunes adultes vont également prendre grand plaisir à envoyer des textos, télécharger des informations via Internet, lancer leur lecteur de code QR pour balayer les promotions et concours qui les intéressent via leurs téléphones intelligents lorsqu’ils croiseront les différents médiums de vos campagnes estivales. Une nouvelle étude menée par Le groupe conseil Quorus et diffusée par l’Association canadienne des télécommunications sans fil (ACTS), révèle que près de 50% des jeunes âgés de 18 à 34 ans possèdent un téléphone intelligent. 55% des 18 à 24 ans l’ont déjà adopté. Alors, doit-on crier «Vive le marketing mobile» car il enrichit et complète les stratégies marketing jeunesses traditionnel!

Pour vous guidez, nous vous proposons quelques conseils et idées de marketing pour la belle saison.

Transformez ou égayez vos stratégies

Soyez enthousiasme lors de créations de pubs estivales. Nous suggérons d’intégrer des médias de proximités, terrain ou promotions et établir de nouvelles façons d’interagir avec votre marque. Créez des scénarios, images et contenus où les jeunes peuvent s’identifier rapidement avec votre marque et partager leur expérience instantanément avec leur entourage via votre page Facebook, Twitter ou courriel. Votre clientèle jeunesse va également apprécier un grain de fantaisies et de surprises qui leur donneront l’opportunité de découvrir les autres facettes de votre marque si cela n’est pas déjà fait.

Adaptez-vous aux habitudes de votre clientèle

Pour la plupart des jeunes, ils navigueront tout l’été sur leurs iPad et leurs téléphones mobiles intelligents pour examiner rapidement leurs sites Internet favoris et partager leurs récentes découvertes. Comme vous le savez, vous avez très peu de temps pour communiquer votre message en ligne ou imprimé car l’environnement évolue constamment particulièrement sur Twitter, Facebook et YouTube. Selon le Cefrio, 40% des microblogueurs québécois sont âgés entre 18-34 ans. Plus du quart sont âgés de 18-24 ans et utilisés majoritairement par les jeunes hommes. Intéressant! Vos idées créatives estivales traditionnelles et novatrices doivent naturellement inclure des mots clés et les URL de tous vos différents sites pour répandre votre message et encourager la communication avec votre jeune cible. Une stratégie, qui vous offre la chance de créer ou resserrer vos liens et de récolter des informations privilégiées, vous outillera et renforcira votre positionnement envers votre clientèle et votre industrie. Utilise-les à bon escient car la jeunesse vous observe de très près …

Associez-vous avec des produits estivaux

Les jeunes n’achèteront pas de produits qui seront liés à l’environnement scolaire. Collaborez avec des produits ou des offres saisonnières afin de créer une campagne publicitaire attrayante aux yeux de votre clientèle jeunesse et familiale. Mettez l’accent sur des entreprises dont les produits se vendent bien pendant la saison chaude et qui complète ou enjolive votre propre produit. Si vous débutez à côtoyer les réseaux sociaux, associez-vous avec des marques complémentaires qui sont bien acclimatées a ce nouvel environnement. Votre association approfondira votre expérience et vous augmenterez votre portée et rayonnement parmi les réseaux sociaux.

Par exemple, offrez votre produit via des séances d’échantillonnage ou d’essais lors d’évènements sportifs et musicaux et les jeunes partageront leurs opinions ou visuels de leurs expériences à travers le réseau social de votre collaborateur pour gagner un prix.

Considérez les technologies de géolocalisation

Celles-ci permettent d’offrir des rabais et des offres spéciales immédiates du type coupons de réduction. Par exemple, les jeunes utilisateurs peuvent trouver facilement les emplacements locaux des détaillants participants via leurs téléphones cellulaires grâce aux SMS géolocalisés. Les grandes chaînes ont déjà emboîtées le pas tels que Best Buy et American Eagle Outfitters.

Garder l’œil ouvert sur les nouvelles plateformes car les technologies de géolocalisation vont vous permettre d’atteindre votre jeune clientèle en tout temps, importe où elle se trouve. Nous croyons tout même que la modération a bien meilleur goût!
La saison estivale vous permet de renforcir vos liens avec votre clientèle et d’en séduire peut-être une nouvelle. Cet été, engagez-vous dans une campagne amusante qui inclue certains médias sociaux pour développer une relation privilégiée avec notre belle jeunesse et leur famille.

Osez créer des campagnes ou promotions estivales intelligentes et flexibles qui offriront aux jeunes le plaisir de participer seul ou en groupe afin de leur faire oublier le mois de septembre !

Collaboration de
PASCALE.LEBLANC
STRATÈGE, SOURCE D’ÉNERGIE CONTAGIEUSE, VIRUS1334