octobre 2009 Archive

Virus1334.com - Lipdub partie 2 de 2 - Dimanche, octobre 25th, 2009

«KOI de 9 CHEZ LES JEUNES?» - Par VIRUS1334.com
Blogue sur le marketing jeunesse : marketingjeunesse.com

Virus- Lipdub partie 2 de 2

Avec l’engouement du Lipdub au Québec en ce moment, Virus1334 a demandé à deux experts du Net d’expliquer le phénomène.

Avec la participation de :

Patrick Dion, Écrivain, chroniqueur, chef-recherchiste à Vlog, cofondateur du site WebTV Hebdo(http://webtvhebdo.com/) Blogue : http://www.patrickdion.ca Twitter : @patdion

Dominic Arpin aka Le patrouilleur du Net, animateur de VLOG à TVA (émission qui présente le meilleur du web à la télé), aussi un des cofondateurs du site WebTV Hebdo(http://webtvhebdo.com/) Blogue : http://www.dominicarpin.ca Twitter : @DominicArpin

Ça vaut la peine?

Le Lipdub est très populaire dans les entreprises en ce moment. Selon Patrick Dion «ça cimente une équipe de créer quelque chose ensemble, dans l’harmonie et la joie, Un peu comme un travail d’équipe bien réussi » Dominic Apin ajoute : « C’est devenu une façon de présenter son entreprise ou son institution d’une façon positive. On peut ainsi donner une meilleure image corporative, démontrer que les employés sont biens, créatifs, qu’ils ont du plaisir à travailler dans cet environnement et qu’une bonne atmosphère de bureau règne»

Certains comme l’Hôpital du Sacré-Cœur à Montréal, s’en serve pour recruter.
Tel qu’il l’avait expliqué sur son blogue (http://www.dominicarpin.ca/un-lip-dub-pour-recruter-a-l%E2%80%99hopital-du-sacre-coeur-3490.html) «Les employés de l’Hôpital du Sacré-Cœur à Montréal ont tourné un ambitieux lipdup sur la chanson Un jour, un jour de Donald Lautrec afin de recruter du personnel. Le long plan-séquence permet de découvrir les différents types d’emplois offerts par le centre hospitalier.»

Est-ce que l’hôpital a atteint son but avec leur LipDub? «Ils se sont probablement surtout fait connaître grâce au lipdub de l’UQAM parce que les médias traditionnels se sont jetés sur le phénomène et ont tenté d’en tirer tout le jus disponible. »

Depuis quand l’utilise-t-on pour faire connaître son entreprise? Au souvenir de Patrick Dion «Les premières traces connues (dans mon cas) sont d’Ubisoft Montréal en 1997. Il y a eu par la suite ce lipsync des employés américains».

« L’avantage, continue Patrick Dion, est qu’il ne coûte presque rien à produire. tout ce que ça prend, c’est une chanson, une caméra et un peu de temps»

«Créer un lipdub est vraiment facile, renchérit Dominic Arpin. Ça ne prend pas de grosse équipe et il n’y a aucun montage nécessaire. Le plus long est de pratiquer la chorégraphie. Mais justement, ces quelques heures peuvent être une activité agréable entre employés où l’on peut créer des liens»

Est-ce que ça vaut la peine de continuer à utiliser le LipDub comme «team building» ou pour faire connaître son entreprise (ou ses emplois) ou est-ce que le phénomène s’est essoufflé?

« Si les gens étaient tannés, affirme Dominic Arpin, celui de l’UQAM n’aurait pas jouit d’autant de clics. Mais pour se démarquer et réaliser une vidéo qui va se propager, la barre est rendue haute. Cela dit, c’est certain que l’engouement va s’éteindre dans quelque temps»

Certaines entreprises, par exemple TVA Publications, le font à l’interne sans avoir l’intention qu’il devienne viral. « À mon avis, ajoute Patrick Dion, les gens cherchent surtout des façons de s’amuser au travail, de réapproprier leur espace et de travailler en équipe vers un but commun amusant. C’est certain que ça cimente l’équipe. Mais, ça serait le fun aussi d’essayer d’autres choses, d’inventer, de créer, plutôt que de suivre des modes toutes faites à l’avance ».

« À la base, conseille Dominic Arpin en terminant, il faut faire un lipdub pour le plaisir et le défi que ça représente. Il faut le prendre comme une activité corporative différente, où les gens s’amusent entre eux. C’est une façon de socialiser et de côtoyer avec ses collègues d’une façon différente ».

Virus- Lipdub partie 1 de 2 - Vendredi, octobre 9th, 2009

«KOI de 9 CHEZ LES JEUNES?» - Par VIRUS1334.com
Blogue sur le marketing jeunesse : marketingjeunesse.com

Virus- Lipdub partie 1 de 2

Avec l’engouement du Lipdub au Québec en ce moment, Virus1334 a demandé à deux experts du Net d’expliquer le phénomène.

Avec la participation de :

Patrick Dion, Écrivain, chroniqueur, chef-recherchiste à Vlog, cofondateur du site WebTV Hebdo(http://webtvhebdo.com/) Blogue : http://www.patrickdion.ca Twitter : @patdion

Dominic Arpin aka Le patrouilleur du Net, animateur de VLOG à TVA (émission qui présente le meilleur du web à la télé), aussi un des cofondateurs du site WebTV Hebdo(http://webtvhebdo.com/) Blogue : http://www.dominicarpin.ca Twitter : @DominicArpin

D’où ça vient

Lipdub, c’est pour doublage des lèvres. Bien que certains utilisent le mot pour tout ce qui est « lipsync », le terme est surtout associé à un long plan séquence où plusieurs personnes, interprétant uniquement qu’une petite partie de la chanson, se succèdent.

« L’origine du lipdub est un peu flou, débute Patrick Dion. La plupart des “experts” s’entendent pour dire que le premier vient de Connected Ventures, la compagnie américaine qui héberge le portail de vidéos américain College Humor. La vidéo intitulée Flagpole sitta a été vue plus de 2 millions de fois. Suite au succès de ce lipdub, la compagnie a mis sur pied un site appelé http://officellipdub.com où elle invitait les autres entreprises à envoyer leurs clips. Alors que la réponse américaine a été plutôt timide, en Europe la vague a déferlé. Tout d’abord des entreprises, puis des universités, ont sauté dans la mare à pieds joints. Un premier festival du lipdub a même vu le jour à Nice l’an dernier. Par contre, bien que College Humor soit indiqué comme le précurseur du lipdub, on retrouve sur Youtube de vieilles tentatives d’entreprises de créer un happening musical qui ressemble énormément au phénomène.

Ce serait toujours en France que le plus grand nombre de Lipdubs seraient créés. Les plus grandes compagnies se sont prêtés au jeu telles que Orange, Hugo Boss, NRJ, Microsoft, AOL, Guerlain et KIA.

Le 16 mars, Dominic Arpin écrivait sur son blogue le billet Lipdub : Le Québec s’y met enfin dans lequel il présentait un des premiers lipdubs faits au Québec, celui du HEC.

Mais la plupart des québécois ont connu dernièrement l’existence du lipdub grâce à la popularité de celui de l’UQAM. Notre patrouilleur du Net rapportait récemment sur son blogue le succès incroyable du lipddub de l’UQAM, qui a fait son entrée au décompte des meilleurs clips viraux. «L’incroyable lipdub des étudiants en communications de l’UQAM a fait son entrée cette nuit dans le club sélect des clips québécois ayant franchi le cap du million de visionnements sur YouTube. […]Le clip a été propulsé par un reportage de CNN et par de nombreuses mentions dans les médias québécois, dont Musique Plus qui l’a fait jouer en rotation dans sa programmation régulière.»

Qu’est-ce que celui de l’UQAM a de spécial? «Ironiquement, pas tant de choses que ça, répond Patrick Dion. Oui on peut dire que le fait que ça soit un seul plan-séquence rend la vidéo incroyable. Mais c’est le propre de tous les lipdubs. Le fait qu’ils ont aussi utilisé 172 figurants peut jouer, mais plusieurs lipdubs précédents en avaient au-delà d’une centaine. À mon avis, ce qui a vraiment joué en leur faveur a été l’utilisation de la chanson des Black eyed peas, un groupe fort présent sur la Toile et dont le rythme était pour soulever à lui seul la joie dans la communauté. Ils ont surtout été au bon endroit au bon moment. »

Le succès de l’UQAM a permis aux deux étudiants réalisateurs, Luc-Olivier Cloutier (dansmatele.ca) et Marie-Êve Brissette-Hébert, de se faire remarquer et de recevoir des offres de partout. «Ils m’ont confié avoir reçu des offres de plusieurs compagnies (une compagnie de disque, une de cellulaire et même une résidence pour personnes âgées) pour en réaliser, souligne Dominic Arpin avec enthousiasme. Leur succès a même été remarqué en dehors du Québec et The WineChannel aux États-Unis, les a approchés, impressionné par l’originalité ».

Juste au québec, depuis celui-ci, on en a vu pour Kwad9, le Collège Brébeuf et le Cirque du soleil.

Dans la prochaine partie : à quoi ça sert de faire un lipdub?